RQMO (Quebec Coalition of Orphan Diseases) : Our Rare Disease Information and Resource Centre, is bilingual 

 


Sortie du film « ET LES MISTRALS GAGNANTS » au Québec.

Venez voir le film le jeudi 21 septembre, la veille de sa sortie en salle. Les billets sont moins chers et 100 % du prix du billet va au RQMO!

Information et achat de billets

FILM AFFICHECapture
Dans ce film, vous suivrez 5 enfants aux prises avec des maladies rares et orphelines:
« Ambre qui souffre d’hypertension artérielle pulmonaire et adore le théâtre.
Camille, à la personnalité énergique et plein d’appétit de vivre malgré son neuroblastome.
Charles atteint d’une douloureuse épidermolyse bulleuse, filmé à l’Hôpital Robert-Debré avec Jason, son grand copain.
Imad, qui a un situs inversus et une grave insuffisance rénale et doit, à terme, bénéficier d’une greffe de rein.
Tugdual, atteint de neuroblastome, enfant réservé qui s’épanouit dans son jardin et joue du piano.
On les voit avec leurs parents, les équipes médicales qui s’occupent d’eux, le personnel pédagogique et Anne-Dauphine Julliand elle-même. »              (Source: Wikipédia)

 


 

Nouvelle: Le Ministre de la Santé et des Services sociaux accepte la mise sur pied d’un comité/groupe de travail sur une Stratégie québécoise en matière de maladies rares 


Attention: 7 septembre 2017, médicaments orphelins en évaluation à l’INESSS pour fins de remboursement par la RAMQ. Patients, associations de patients et professionnels peuvent faire commentaires jusqu’au 10 octobre. Questionnaires ici. 

Logo Centre SED

Pour plus d’information >>>>


Dernières publications

TCN_Logo_Fr1

Découvrez le Réseau aidant

Le RQMO est partenaire du Réseau aidant. Ce réseau donne aux proches aidants, aux personnes qu’ils aident, et aux professionnels de la santé un accès facile aux meilleurs experts grâce aux technologies d’apprentissage à distance. Le RQMO offre des webconférences sur différents sujets via Le Réseau aidant. Visitez leur site pour y découvrir les autres…

prix UQÀM

Gail Ouellette, lauréate d’un prix Reconnaissance UQÀM

Gail Ouellette, présidente et directrice générale du RQMO, a été parmi les sept lauréat(e)s d’un prix remis au Gala reconnaissance de l’UQÀM (http://diplomes.uqam.ca/gala-reconnaissance-uqam/accueil) le 26 mai dernier. Elle a été nommée lauréate par le Conseil des diplômés de la Faculté des sciences. Pour plus de détails sur le parcours de Mme Ouellette, consultez cet article…

thérapie génique

Webconférence sur la thérapie génique – 6 mai 2015

L’enregistrement de la webconférence sur le séquençage exomique qui a été donnée le 6 mai dernier par le Dr Jacques-P. Tremblay, Ph.D., chercheur au Centre hospitalier de l’Université Laval, peut maintenant être visionné en ligne. Pour le consulter, cliquez sur ce lien : « La thérapie génique pour les maladies monogéniques »

Prochains événements

16 septembre   Journée éducative sur l’immunodéficience et l’angio-oedème héréditaire

16 septembre   Rencontre provinciale sur l’arthrite

30 septembre   Colloque sur le nanisme adulte

4-5 novembre   Conference on Ehlers-Danlos and chronic pain

25 novembre    Journée éducative du RQMO: Dépistage et diagnostic des maladies rares


Dernier bulletin de nouvelles « L’Inforiel »


    Facebook

    Visitez notre page Facebook « Regroupement québécois des maladies orphelines »

    et le groupe Facebook fermé pour échanger avec d’autres  en toute confidentialité:

    Maladies rares / orphelines – Soutien et références – Québec)

    brenda-potter 

     

     

     

    Brenda, maman de Félix, 7 ans qui est atteint de l’hyperchylomicronémie  

    « Je suis infirmière et la maman de Félix, 7 ans, atteint d’ « hyperchylomicronémie ». Il a reçu son diagnostic à l’âge de 5 semaines et a dû être hospitalisé pendant 3 semaines au cours desquelles nous avons dû faire face à de nombreuses complications. Félix a dû être vu par de nombreux spécialistes et a subi une chirurgie.  Les médecins n’avaient aucune explication pour toutes ces complications, car, selon eux, cela n’aurait pas dû se passer comme ça… » Poursuivre la lecture du témoignage >>>

    Amelie

    Amélie, 30 ans, atteinte du syndrome de Cowden (fréquence 1/200 000 personnes)  

    « Cela a pris dix-sept (17) années pour connaître mon diagnostic. J’ai eu plusieurs mélanomes, une mastectomie, une thyroïdectomie, une hystérectomie et des hamartomes à la tête qui ont coincé des nerfs dans mon visage. De plus, j’ai de la douleur chronique. Ce qui est le plus difficile dans tout ça c’est que je suis constamment dépendante de mes proches. Je ne peux pas garder un emploi, car je dois constamment m’absenter pour des chirurgies. »  

    Écoutez la vidéo